L’aérodrome en question !

par Didier Galet, 17 juin 2007

En 2004, une convention a été signée entre la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) et la commune de La Ferté-Gaucher afin que l’aérodrome appartienne à cette dernière.

Ce ne fut pas si simple puisqu’il a fallu 1 an et demi entre la discussion et la signature.
En décembre 2004, la maquette du futur parc de loisirs prévu sur le site de l’aérodrome est dévoilée au public.

Les activités prévues à cet effet ont été divisées en deux catégories : aérienne et terrestre.
La partie aérienne serait développée autour de l’ULM, la voltige, la montgolfière et un centre couvert de modélisme aérien.
Au niveau du terrestre a été prévu une piste de quad, de 4X4, de moto trial, de karting, de VTT, ainsi qu’un centre équestre, des courts de tennis, une salle de gymnastique et de fitness et un centre de thalassothérapie.
Un espace hébergement et restauration sera également sur le site et permettra d’élargir l’offre séminaire de la Seine-et-Marne.
Pour cela des salles de séminaire seront également conçues.
Afin que les parents profitent pleinement de cette variété d’activité une garderie sera mise en place.
Certains de ces projets verront le jour en 2008.

Mais dès aujourd’hui venez à l’aérodrome et offrez-vous un baptême en ULM ou en autogire (ULM ressemblant à un hélicoptère) ou prendre des cours dans un local de 5000 m² comprenant WC, douches, bar et salle de cours.
Bien entendu le redéploiement de l’aérodrome prend en considération le respect de l’environnement afin de rester une vitrine de La Ferté-Gaucher.

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Patrimoine civil ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : jeudi 17 juin 2007, par Didier Galet
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.